Killing Fields

Synopsis : À Texas City, la police fait face à une série de meurtres, mais les rivalités internes qui minent le service et l’endroit épouvantable où ont été retrouvés les corps – le terrain vague de Killing Fields – compliquent l’enquête. Dans le comté voisin, les inspecteurs Mike Souder et Brian Heigh travaillent sur la disparition d’une jeune fille. Pas de cadavre, aucune piste. Lorsque Anne, une gamine des rues que Brian a prise sous son aile, est portée disparue à son tour, les deux inspecteurs commencent à se dire que la solution se cache peut-être du côté de Killing Fields.

Notre avis : Je n’ai aimé ni le scénario (trop souvent incohérent), ni la réalisation (pas du tout convaincante). Déception également au niveau de l’interprétation, malgré le casting (entre autres : Sam Worthington, rôle principal dans Avatar et Last Night, et Chloe Moretz “Hit Girl” dans l’excellent Kick-Ass). L’ensemble m’a semblé embrouillé et même parfois soporifique. La seule chose qui m’ait plu, c’est l’ambiance un peu particulière, mais ça ne sauve pas le film. Ce film ne tient pas les promesses de la bande-annonce.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Hugo Cabret

Synopsis : Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure.

Notre avis : Une belle histoire, d’excellentes images donnant une ambiance très réussie. Un très agréable hommage au cinéma d’antan. Un film pour petits et grands grâce au côté aventurier du jeune héros et aux références cinématographiques, sans oublier quelques touches d’humour et de nostalgie.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Mission : Impossible - Protocole fantôme

Synopsis : Impliquée dans l’attentat terroriste du Kremlin, l’agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l’opération “Protocole Fantôme”, Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l’agence et de déjouer toute nouvelle tentative d’attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l’agent doit s’engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d’IMF dont il n’a pas bien cerné les motivations. 

Mon humble avis :  J’ai aimé l’ambiance, les scènes d’action, les cascades, et certaines scènes à couper le souffle, comme par exemple celle sur la tour de Dubaï, ainsi que la tension finale. J’ai également aimé les petites touches d’humour. Ce que j’ai un peu moins aimé : Le scénario, sympa mais sans réelles surprises / Tom Cruise, moins convaincant que dans les précédents films sauf pour les scènes d’actions et les cascades / Certaines facilités de scénario vraiment tirées par les cheveux / Et surtout, au niveau de la musique, j’aurais aimé un “MI thème” digne de celui de la bande-annonce, style remix de Eminem, alors que là, celui du film est sans aucune originalité. Voici donc mon humble avis, mais peut-être suis-je trop exigeant…

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.0/10 (2 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Je suis une légende

Synopsis : Robert Neville était une sommité scientifique avant la catastrophe qui a ravagée la planète. Un mystérieux virus d’origine humaine a transformé l’ensemble de la population en monstres assoiffés de sang. Mystérieusement immunisé contre ce le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme qui vit dans les ruines de New York et sans doute, le dernier homme qui reste sur Terre.

Pourtant, il garde espoir et depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le but de rassembler d’éventuels survivants. Un beau jour, sa persévérance se voit récompenser…

Notre avis : étant un grand fan de Will Smith et des films d’anticipation en général, je me suis repassé récemment le DVD de “Je suis une Légende”. J’ai de nouveau été emballé et c’est pourquoi, je vous propose ce petit billet. F. Lawrence réussit avec ce film une  excellente adaptation du roman de R. Matheson, sans en trahir l’esprit et avec une pointe d’humour en plus.

C’est également une véritable performance d’acteur pour un Will Smith bodybuildé et attachant dans ce New York apocalyptique et ravagé. Personnellement, j’adore les scènes où le héros se promène dans les rues désertes (quoique pas si désertes que ça d’ailleurs…) avec sa ford occasion (une vieille Mustang GT 500). Suspens et frissons garantis. Les garagistes auront également beaucoup de plaisir en regardant ce film. Les amas de véhicules qui traînent dans la ville feraient le bonheur de la filière voiture occasion.

Au passage, je vous signale qu’une autre fin existe à ce film et dans laquelle le héros s’en sort. Personnellement, je trouve que la conclusion officielle, choisie par le réalisateur est beaucoup plus dramatique et cadre mieux avec l’ensemble de l’œuvre.

Notre note : 16/20 - A ne pas manquer !

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.3/10 (3 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Les Lyonnais

Synopsis : De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel. L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du GANG DES LYONNAIS, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire. Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, Momon tente d’oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des “affaires”. En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité. A l’inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire.

Notre avis : Un chef d’œuvre ! Excellent casting dans les rôles principaux, mais également dans les seconds rôles. Un polar très sombre, une histoire intéressante, avec alternance entre scènes d’action et états d’âme, brutalité et réflexion. Les “flash back” ne cassent pas le rythme, le film ne provoque aucun ennui. De plus, ce film met bien en évidence la différence entre les racailles d’aujourd’hui et les anciens voyous qui, à défaut d’un pseudo code d’honneur, avaient au moins une autre mentalité que ceux d’aujourd’hui. On a également beaucoup aimé, entre autres, certaines choses qui passaient par les regards entre les personnages d’Edmond Vidal (le personnage principal) et de Max Brauner (le chef de l’Antigang).

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Les Immortels

Synopsis : Les armées du roi Hypérion ravagent la Grèce, détruisant chaque village sur leur passage. Le roi sanguinaire ne laissera personne l’empêcher d’atteindre son but : libérer le pouvoir des Titans endormis afin d’anéantir les dieux de l’Olympe et l’humanité tout entière.
Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice d’Hypérion, jusqu’à ce qu’un jeune tailleur de pierre, Thésée, jure de venger sa mère tuée par ses soldats. Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l’oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions. La jeune femme est désormais convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter la destruction. Avec l’aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l’avenir de l’humanité.

Notre avis : Dans le même genre que l’excellent “300″, mais infiniment moins captivant : Scénario moins élaboré malgré une histoire intéressante , interprètes nettement moins convaincants, et réalisation beaucoup moins soignée. Par contre, l’esthétique, même si elle n’est pas à la hauteur de celle de “300″, est très agréable malgré tout. Dans l’ensemble, même si l’on ne s’ennuie pas, ce film est loin d’être inoubliable.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Time Out

Synopsis : Dans un monde où le temps a remplacé l’argent, les hommes ont été génétiquement modifiés et ne vieillissent plus après 25 ans. Le problème, c’est qu’à partir de cet âge, vous n’avez plus qu’un an à vivre… à moins de gagner du temps.

Pendant que les plus riches accumulent le temps par dizaines d’années, les pauvres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront de prolonger leur existence. Il n’y a pas de découvert autorisé : c’est la mort instantanée !

Un homme (Justin Timberlake), accusé à tort de meurtre, s’enfuit avec une otage (Amanda Seyfried) qui deviendra rapidement sa complice. Chaque minute compte…

Notre avis : Time Out est un petit thriller sans prétention. L’histoire n’est pas exceptionnelle, mais a le mérite de vous divertir pendant un peu moins de deux heures. C’est surtout l’idée de départ, avec cette notion de temps à acheter, qui est vraiment originale et qui aurait même méritée un peu plus approfondissement.

La partie de Poker, qui est l’une des scènes les plus originales du film, vaut à elle seule le visionnage du film. Le héros, interprété par un  Justin Timberlake en grande forme, affronte le “grand méchant” dans une partie vraiment prenante. On y trouve du suspense et de grosses mains improbables, tout ce qui fait le charme du Poker.

J’ai particulièrement apprécié la fin de la partie lorsque le héros remporte le pot, et toutes les années mises en jeu… à une seconde de la mort !

Bref, un film divertissant, à conseiller tout particulièrement à ceux qui aiment jouer au Poker.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Forces spéciales

Synopsis : Afghanistan. Elsa Casanova, grand reporter, est prise en otage par les talibans. Devant l’imminence de son exécution, une unité des Forces Spéciales est envoyée pour la libérer. Dans des paysages à la fois hostiles et magnifiques, une poursuite impitoyable s’engage alors entre ses ex-ravisseurs qui n’entendent pas laisser leur proie leur échapper et ce groupe de soldats qui, au péril de leur vie, n’ont qu’un objectif : la ramener vivante. Entre cette femme de caractère et ces hommes de devoir, contraints d’affronter ensemble les pires dangers, vont se nouer des liens affectifs, violents, intimes.

Notre avis : Excellent, superbe, remarquable ! Enfin un film sur les forces spéciales dans lequel les détails techniques sont respectés (à part dans deux ou trois scènes). De plus, les rapports humains propres à ces groupes sont parfaitement restitués, foi de connaisseur ! De l’action, des émotions, et surtout un bel hommage aux forces armées en général, et aux forces spéciales en particulier. A voir et à revoir !

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Killer Elite

Synopsis : Pour sauver Hunter, son ancien partenaire et mentor, Danny accepte de reprendre du service et de reformer son équipe. Mais celui qui était l’un des meilleurs agents des forces spéciales va cette fois affronter sa mission la plus périlleuse. Pour réussir, il va devoir percer les secrets d’une des unités militaires les plus redoutées qui soit, le SAS britannique. De doubles jeux en trahisons, il va découvrir un complot qui menace le monde et ce pour quoi il s’est toujours battu.


Notre avis : Début du film un peu laborieux, mais au fur et à mesure, ce film plaît de plus en plus. Parfaite ambiance “films d’espionnage des années 80″, et l’on aime également l’histoire, la tension, les scènes d’action. Les scènes de combat n’ont pas grand-chose à voir avec l’excellente chorégraphie des combats du “Transporteur”, mais pour la plupart elles sont très bien réalisées, et parfois nettement plus réalistes. De plus, le casting est de premier choix (Jason Statham étant accompagné de Robert De Niro et de Clive Owen), et les interprètes vraiment à l’aise dans leurs rôles. Dommage qu’il y ait quelques incohérences de scénario, mais dans l’ensemble, on apprécie beaucoup ce film.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Synopsis : Parce qu’il achète la maquette d’un bateau appelé la Licorne, Tintin, un jeune reporter, se retrouve entraîné dans une fantastique aventure à la recherche d’un fabuleux secret. En enquêtant sur une énigme vieille de plusieurs siècles, il contrarie les plans d’Ivan Ivanovitch Sakharine, un homme diabolique convaincu que Tintin a volé un trésor en rapport avec un pirate nommé Rackham le Rouge. Avec l’aide de Milou, son fidèle petit chien blanc, du capitaine Haddock, un vieux loup de mer au mauvais caractère, et de deux policiers maladroits, Dupond et Dupont, Tintin va parcourir la moitié de la planète, et essayer de se montrer plus malin et plus rapide que ses ennemis, tous lancés dans cette course au trésor à la recherche d’une épave engloutie qui semble receler la clé d’une immense fortune… et une redoutable malédiction. De la haute mer aux sables des déserts d’Afrique, Tintin et ses amis vont affronter mille obstacles, risquer leur vie, et prouver que quand on est prêt à prendre tous les risques, rien ne peut vous arrêter.

Notre avis : Excellent, même si la satisfaction n’est pas totale. Bel hommage à Hergé dès le début du film, nombreuses références aux aventures de Tintin, fidélité des personnages, aucun temps mort, bonne réalisation… Mais on aurait aurait aimé qu’il y ait un peu plus d’humour, et il manque un petit quelque chose pour retrouver totalement l’âme et l’esprit de la BD. De plus, les visages en numérique manquent parfois de chaleur.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.0/10 (3 votes cast)
Aucun tag pour cet article.