Rango

Synopsis : Alors qu’il mène sa vie sans histoire d’animal de compagnie, Rango, caméléon peu aventurier, est en pleine crise d’identité : à quoi bon avoir des ambitions quand tout ce qu’on vous demande, c’est de vous fondre dans la masse ? Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l’Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur. Contre toute attente, notre caméléon, qui ne brille pas par son courage, comprend qu’il peut enfin se rendre utile. Dernier espoir des habitants de Poussière, Rango s’improvise shérif et n’a d’autre choix que d’assumer ses nouvelles fonctions. Affrontant des personnages plus extravagants les uns que les autres, Rango va-t-il devenir le héros qu’il se contentait jusque-là d’imiter ?

Notre avis : Un personnage attachant, des clins d’œil cinématographiques, et des scènes un peu déjantées. Une ambiance western très réussie. On aurait aimé que les scènes vraiment loufoques soient plus nombreuses, mais ça reste quand-même un régal.

Précision : L’humour ce ce film n’est pas toujours accessible aux jeunes enfants  (de même que certaines références cinématographiques), mais le personnage leur plaira.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 5.0/10 (3 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

L’Assaut

Synopsis : Samedi 24 décembre 1994.
Quatre terroristes du GIA prennent en otage à Alger l’Airbus A-300 d’Air France reliant la capitale algérienne à Paris et les 227 personnes présentes à bord. Personne ne connaît leurs intentions : ils sont armés et apparaissent extrêmement déterminés.  Les terroristes revendiquent la libération de leurs camarades d’armes et exigent le décollage immédiat de l’avion. Mais ce n’est finalement qu’après de longues négociations diplomatiques tendues entres les gouvernements français et algériens et l’exécution de 3 passagers que l’avion quitte l’aéroport d’Alger. Nous sommes le lundi 26 décembre, il est 3h33 du matin, quand l’Airbus d’Air France atterrit à Marseille-Marignane. Trois personnages, Thierry, un soldat du GIGN, Carole Jeanton, une technocrate ambitieuse et Yahia Abdallah, un Djihadiste déterminé sont au cœur de l’événement. Leurs logiques vont s’affronter jusqu’au dénouement final. Devant 21 millions de téléspectateurs, l’assaut du GIGN va mettre un terme à cette prise d’otage sans précédent dans l’histoire du terrorisme.

Notre avis : Ce film relate l’intervention du GIGN du 26/12/1994. Un avion, 4 terroristes neutralisés, et pas un seul passager touché parmi les 170 encore présents lors de l’assaut, un véritable exploit technique. 9 gendarmes blessés, dont certains grièvement.

Le film proprement dit : Points positifs : La tension est bien restituée, les techniques sont réalistes, et l’assaut proprement dit est captivant. Tous les gendarmes cagoulés vus dans ce film (sauf les deux acteurs principaux bien sûr)  sont de véritables membres du GIGN ayant participé à cet exploit. Points négatifs : Le style “caméra à l’épaule” est utilisé à outrance, et avec un montage parfois hasardeux, ce qui donne quelques scènes pratiquement incompréhensibles lors de l’assaut. De plus, ce film aurait gagné à durer quelques minutes de plus, de manière à pouvoir faire ressentir l’ambiance propre à ces groupes.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.0/10 (2 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Sanctum

Synopsis : Plongeur expert, Frank McGuire se lance dans l’exploration à haut risque des grottes immergées d’Esa’ala, dans le Pacifique sud. Il emmène avec lui entre autres son fils de dix-sept ans, Josh, et le milliardaire Carl Hurley, qui finance l’expédition. L’équipe s’engage dans le plus vaste, le plus mystérieux et le plus inaccessible des réseaux de grottes du monde. Lorsqu’une tempête tropicale s’abat sur la zone, ils sont obligés de s’enfoncer dans le labyrinthe sous-marin pour lui échapper. Désormais perdus dans un décor incroyable, ils doivent absolument trouver une issue avant qu’il ne soit trop tard. Ce monde inconnu ne leur pardonnera aucune erreur.

Notre avis : Les scènes de plongée dans les grottes immergées, en 3D, sont vraiment réussies, les connaisseurs apprécieront. L’impression de tension est bien restituée, et il n’y a pas de temps morts. Pour le reste, un scénario moyen, courage, héroïsme, lâcheté sont au rendez-vous, mais aussi quelques scènes mélo-dramatiques pas toujours convaincantes.

Notre note : 14/20Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 7.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Paul

Synopsis : Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type , E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux “héros du dimanche” qu’ils sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI.

 

Notre avis : Un “Alien” et deux geeks, tous les trois légèrement déjantés mais très sympas.  De nombreux clins d’œil à des films plus ou moins anciens, et en particulier : La scène au cours de laquelle nos héros entrent dans un bar où se produit un orchestre qui joue exactement la même même mélodie que dans Stars Wars de 1980, lorsque Han Solo entrait dans le bar mal famé.  De plus, ces musiciens bougent de la même manière que ceux de la scène de Star Wars.De nombreuses références également aux diverses rumeurs mondiales au sujet d’extraterrestres.

Notre note : 15/20   Film captivant, sauf quelques scènes un peu lourdes qui auraient pu être remplacées par des répliques un peu plus ironiques et subtiles.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.5/10 (2 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Sex Friends

Synopsis : Entre “Sex Friends”, il faut respecter quelques règles de base :
Ne jamais s’offrir de cadeaux.
Ne pas dîner en tête à tête.
Accepter la concurrence.
Oublier le mot “chéri(e)”.
Toujours partir avant le petit-déjeuner.
Et surtout, ne jamais tomber amoureux !
Est-ce bien clair pour Emma et Adam ?

Notre avis : Première partie du film parfois assez lourde, mais la seconde moitié est nettement plus réussie : Des tracas sentimentaux bien traitées, du romantisme (enfin !) et des scènes touchantes bien que prévisibles. Natalie Portman est craquante dans ce rôle, et Ashton Kutcher parfait en amoureux démonstratif. Finalement l’ensemble est assez sympa, même s’il n’arrive pas à la cheville de l’excellent Love Actually.

Notre note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Les chemins de la liberté

Synopsis : En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien. Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure. Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l’Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine. Certains s’arrêteront en chemin, d’autres ne survivront pas aux épreuves. L’Inde - alors sous contrôle anglais - est le but ultime. Mais la route est longue, les rencontres risquées, les conditions physiques épouvantables, et chacun a ses secrets.

Notre avis : Superbes paysages, et excellente histoire de ces humains face à une nature hostile. Du courage et de la bravoure, mais aussi les faiblesses des uns et des autres qui finissent par apparaître. Dommage que certaines situations semblent un peu bâclées, 7 ou 8 minutes de plus auraient été appréciables pour les développer un peu plus, d’autant que le film ne présente aucune longueur malgré sa durée de 02 h 14.

Notre note : 17/20    Une magnifique aventure !

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Rien à déclarer

Synopsis : 1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.  Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge.  Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Notre avis : Trois scènes émouvantes, trois ou quatre scènes marrantes, mais le reste du film est décevant : Trop peu d’humour, peu de finesse, scénario très moyen, résultat pas captivant du tout. On pouvait pourtant s’attendre à nettement mieux.

Notre note : 8/20   Si une frontière n’a pas été passée, c’est bien celle de l’humour de “Bienvenue chez les Ch’tis”, hélas.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Le fils à Jo

Synopsis : Petit-fils d’une légende de rugby, fils d’une légende, et lui-même légende de rugby, Jo Canavaro élève seul son fils de 13 ans, Tom, dans un petit village du Tarn. Au grand dam de Jo, Tom est aussi bon en maths que nul sur un terrain. Pour un Canavaro, la légende ne peut s’arrêter là, quitte à monter une équipe de rugby pour Tom contre la volonté de tout le village et celle de son fils lui-même.

Notre avis : Beaucoup de clichés et une fin facile à deviner, pour une histoire très simple, mais… particulièrement touchante. Des personnages extrêmement attachants, superbement interprétés. Un peu d’humour, beaucoup d’émotions. De la tendresse et du “viril” savamment dosés. Le résultat est sublime !

Notre note : 18,5/20 Un film débordant de chaleur humaine.Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

La Chance de ma vie

Synopsis : Julien Monnier a un sérieux problème. Il a beau être un conseiller conjugal brillant, il n’arrive pas à garder une femme dans sa vie plus de deux semaines. Et pour cause, depuis son plus jeune âge, Julien porte la poisse à toutes les femmes qui s’éprennent de lui. Mais pas une petite poisse. De celles qui vous envoient à l’hôpital plusieurs fois par semaines, qui brisent votre vie professionnelle ou qui vous fâchent à vie avec vos proches. Julien est à proprement parler un vrai chat noir pour les femmes. Joanna Sorini va vite l’apprendre à ses dépens le jour où elle le croise. Une carrière en plein décollage, une vie amoureuse qui semblait enfin prendre un bon tournant, tout cela risque de bien changer.

Notre avis : D’excellents gags, une pointe de tristesse par-ci par-là alternant avec de la joie, une très sympathique histoire d’amour, et deux personnages principaux là aussi très attachants : Voici une délicieuse comédie romantique, sans lourdeur, avec une réalisation dynamique. Un pur régal !

Notre note : 17/20  Amateurs de comédies romantiques, précipitez-vous !

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 5.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Les émotifs anonymes

Synopsis : Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. Ils tombent amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer. Hélas, leur timidité maladive tend à les éloigner. Mais ils surmonteront leur manque de confiance en eux, au risque de dévoiler leurs sentiments.

Notre avis : Agréablement naïf et sentimental, des personnages extrêmement attachants et d’une émouvante maladresse. Une délicieux mélange d’humour et de romance. Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde sont absolument parfaits. Le tout dans un style particulier qui lui donne encore plus de charme.

Notre note : 18/20 Une savoureuse comédie romantique pour amateurs de chocolat et d’émotions.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.