Shatterhand

Synopsis (Source “Constellation Studios“) : Suite à la mort de l’agent Hannes Oberhauser, qui fut son instructeur de haute-montagne, James Bond se lance à la poursuite de son assassin, le major Dexter Smythe, agent actif du MI6 et traitre au service. Bond retrouve le major qui lui communique des informations sur Blofeld. En guise de remerciement, il lui épargne la disgrâce d’un retour en Angleterre et lui offre une mort honorable. L’ennemi juré de Bond serait mort au Japan dans un mystérieux jardin dont on ne revient pas, tenu par son étrange propriétaire, le docteur Guntram Shatterhand… James Bond part au Japon afin d’élucider cette énigme.

Ian Fleming aura eu 100 ans en 2008 quand a commencé la travail sur cette nouvelle aventure :

SHATTERHAND

ou la joie d’avoir produit Shamelady

Suite à l’engouement suscité dans et hors de l’équipe du projet Shamelady (sortie en 2007), la même équipe équipe a décidé de se relancer dans la production d’une aventure de James Bond 007. Cette fois, l’hommage est notre manière de célébrer le centenaire de la naissance de Ian Fleming. L’intrigue est donc proche de l’œuvre littéraire, tirée de la nouvelle Octopussy, du dernier tiers du roman On ne vit que deux fois, étoffée d’une scène d’action prégénérique dans les Alpes et augmentée d’une fin spectaculaire toute cinématographique. Cette nouvelle production ambitieuse est destinée à une large diffusion sur l’Internet et dans les conventions. Elle n’a bien entendu aucun objectif lucratif et se veut juste un divertissement pour les fans. Le scénario de ce nouveau film hommage à James Bond, prévu pour durer une demi-heure, a été écrit par Eric Saussine en décembre 2006. Au cours du premier semestre 2007, le scénario est revu et corrigé par son auteur en collaboration étroite avec Pierre Rodiac et Fred Remy. En février 2007, durant la saison d’hiver, le tournage d’une poursuite à ski et d’une bagarre commence, sans être annoncé, dans les Alpes française dans la ville des Carroz d’Arraches avec Serge Rotelli (James Bond), Eric Saussine (qui joue aussi un petit rôle), Philippe Crave et Olivier Crave.

Constellation Studios remercie particulièrement ces deux derniers qui se sont joints à la production au dernier moment suite aux désistements involontaires des acteurs prévus à l’origine. Le film est officiellement annoncé fin mai 2007 alors que se préparait un gros tournage en juillet 2007, organisé par Pierre Rodiac, qui accueille l’équipe sur la Côte d’Azur et Philippe Crave, premier assistant réalisateur de métier, en charge de mettre en place la production. Après divers mini-tournages, et une longue période post-production, il sort en décembre 2012, pour les 50 ans de James Bond au cinéma.

Mon humble commentaire : Un film de James Bond (50 mn) fait entièrement par des amateurs, des passionnés, aucun pro dans l’équipe, une expérience intéressante à laquelle j’ai eu l’honneur et le plaisir de modestement participer, en me battant contre James Bond. Ce fut une expérience particulièrement intéressante, dans une excellente ambiance puisque nous étions entre amis. Le film est en anglais, destiné entre autres à être diffusé lors de convention James Bond en Angleterre, aisni que dans d’autres pays, mais les sous-titre en français sont téléchargeables avec le film La plupart des moyens relèvent du “système D”, et voici le résultat, en téléchargement libre et gratuit ici : http://www.constellationstudios.org/spip.php?article509 et l’excellent bêtisier est ici : http://www.youtube.com/watch?v=DpXAbNKvLUA&feature=player_embedded

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Aucun tag pour cet article.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Nom : (Required)

eMail: (Required)

Website:

Commentaire :