Un mariage de rêve

Synopsis : Les années 20 avaient rugi… les années 30 devaient swinguer ! John Whittaker, jeune Anglais de bonne famille, tombe fou amoureux de Larita, superbe aventurière américaine. Il l’épouse sur le champ et la ramène dans le manoir de ses parents. Si Mr Whittaker n’est pas insensible au charme de sa belle-fille, l’allergie est instantanée chez Mrs Whittaker. La guerre des piques commence. Larita comprend vite qu’elle doit riposter si elle ne veut pas perdre John. Les étincelles fusent… jusqu’au jour où le passé secret de Larita est révélé à tous. Elle décide alors de frapper un dernier grand coup.

Notre avis : Quand une famille britannique coincée et puritaine rencontre une américaine délurée et fofolle, le cocktail est détonnant. Un mélange de sarcasmes, d’ironie, de cynisme,  de décalages entre une mère manipulatrice et une épouse extravagante et nature. Malgré la légèreté du sujet, ce film est plutôt à mi-chemin entre  comédie et drame. Le savoir-faire Anglais en matière de comédie frappe une nouvelle fois et l’ interprétation de tous les personnages est vraiment excellente. Quant au  sourire de Jessica Biel, il pourrait faire fondre un iceberg. ..

Notre note : 15/20.   Délicieux contraste entre deux modes de vie.

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.4/10 (7 votes cast)

La journée de la jupe

Synopsis :journee La journée de la jupe : Avec Isabelle Adjani dans le rôle principal. Un professeur dans un collège, subissant la violence des élèves. Un jour, elle prend ses élèves en otages après avoir découvert une arme à feu dans le sac de l’un d’eux.

 

 
Notre avis : Etonnant d’authenticité, presque un reportage, et pour une fois, un film qui ne va pas dans le sens du « politiquement correct ». Isabelle Adjani est épatante, très convaincante, comme la plupart des acteurs. J’ai beaucoup aimé ce film, à part le dénouement de la prise d’otages qui me semble techniquement très surprenant.

Notre note : 15/20. Aucune longueur, captivant du début à la fin.

Image de prévisualisation YouTube


VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.6/10 (9 votes cast)

Avant première « Sept vies »

Le toujours trés attendu Will Smith dans la bande annonce de « Sept vies », le nouveau film de Gabriele Muccino à qui l’on devait « A la recherche du bonheur ».Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

La vie devant ses yeux

Synopsis: Briar Hill, une paisible banlieue du Connecticut, fut autrefois bouleversée par un terrible drame : un étudiant perdit la raison et tua une quinzaine de ses camarades de classe…
Quinze ans plus tard, Diana semble avoir surmonté cette tragédie. Son mari Paul, qu’elle a connu au lycée, est devenu professeur de beaux-arts à l’université. Sa fille Emma n’en finit pas de grandir et semble avoir hérité du caractère marqué de sa mère. Diana a théoriquement tout pour être heureuse. Sa vie semble épanouie et seule l’ombre de la tragédie l’obsède encore.(allocine)
 

Notre avis: Uma Thurman dans la peau d’une desperate housewife un peu traumatisé par un drame du passé. Après le puissant « Bowling for columbine », voici un film de plus sur le sujet traumatisant de ces ados surarmés qui disjonctent dans un délire de tuerie dévastatrice. Mais dans « La vie devant ses yeux », des mini flash back nous plonge dans la jeunesse du drame et l’après d’une rescapée. Un film lent et psychologique (qui plaira plus aux filles qu’aux garçons!) sur les frasques de l’adolescence et le poids des remords.

Notre note: 12,5/20 Moelleux amer à l’américaineImage de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 3.0/10 (2 votes cast)