Rockn’rolla

18991681Synopsis : Caïd londonien, Lenny travaille à l’ancienne. Ce qui ne l’empêche pas de savoir à qui graisser la patte et de pouvoir faire pression sur n’importe quel ministre, promoteur immobilier ou malfrat en vue. D’un simple coup de fil, Lenny est capable de soulever des montagnes. Mais comme le lui dit Archy, son fidèle lieutenant, Londres est en train de changer : les mafieux des pays de l’Est, comme les petits voyous, cherchent tous à bouleverser les règles du milieu. Désormais, c’est toute la pègre londonienne, des gros bonnets aux petits poissons, qui tente de se remplir les poches en se disputant le coup du siècle. Mais c’est Johnny Quid, rock star toxico qu’on croyait mort, qui a les cartes bien en main…
Notre avis: Guy Ritchie réalise une nouvelle fois un film déjanté qui s’appuie sur une réalisation tonique. Les acteurs sont géniaux, à l’image du charismatique Gerard Buttler qui trempe malgré lui dans des trafics en tout genre et se frotte aux pires crapules de l’Angleterre. Un ton définitivement loufoque, alliant action et humour avec justesse. Rafraichissant!
Notre note: 14/20 Flingues, drogues et rockn’rollImage de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.3/10 (4 votes cast)

Tags : , , ,

La séquence du spectateur

La scène inoubliable de driverde Monsieur Martin Scorcese, Robert De Niro devant sa glace: “you talkin to me”. Scène qui a inspiré José du temps de “Nulle part ailleurs”, le célèbre “You fuck my wife”. Un film époustoufflant à découvrir et  qui a vu débuter une certaine Jodie Foster.Image de prévisualisation YouTube

Pour le plaisir l’imitation de José dans ce sketch avec Antoine De Caunes.Image de prévisualisation YouTube

Allez une dernière!Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.7/10 (3 votes cast)

Tags : , , , , ,

American gangster

Synopsis : Début des années 1970, New York. Frank Lucas a vécu pendant vingt ans dans l’ombre du noir de , Bumpy Johnson, qui en fait son garde du corps et confident. Lorsque son patron succombe à une crise cardiaque, Lucas assure discrètement la relève et ne tarde pas à révéler son leadership, son sens aigu des affaires et son extrême prudence, en prenant pour auxiliaires ses frères et cousins et en gardant un profil bas. Inconnu de la police comme des hautes instances de la Cosa Nostra, Lucas organise avec la complicité d’officiers basés au Vietnam un véritable pont aérien et importe ainsi par avions entiers des centaines de kilos d’héroïne pure, qu’il revend à bas prix dans les rues de New York.
Tandis que Lucas amasse ainsi, en toute discrétion, une fortune colossale, l’inspecteur Roberts du NYPD enquête patiemment sur l’origine et le fonctionnement de ce marché parallèle d’un genre inédit, et finit par soupçonner l’insaisissable Frank Lucas.(allocine)

Notre avis : Riddley Scott nous fait voyager dans ce film à travers le New York des années 70, avec pour trame de fond la pègre de , la , la corruption et la guerre du Vietnam. Denzel en gangster charismatique et Russel en flic intègre entouré de rippoux parviennent à nous faire oublier un rythme un peu lent!Ce n’est pas le film de l’année mais on passe un LONG et agréable moment.

Notre note : 15/20 -A VOIR..Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 8.3/10 (3 votes cast)

Tags : , , ,

No country for oldmen

 Synopsis:  A la frontière qui sépare le du , les trafiquants de ont depuis longtemps remplacé les voleurs de bétail. Lorsque Llewelyn Moss tombe sur une camionnette abandonnée, cernée de cadavres ensanglantés, il ne sait rien de ce qui a conduit à ce drame. Et quand il prend les deux millions de dollars qu’il découvre à l’intérieur du véhicule, il n’a pas la moindre idée de ce que cela va provoquer…
Moss a déclenché une réaction en chaîne d’une violence inouïe que le shérif Bell, un homme vieillissant et sans illusions, ne parviendra pas à contenir…

 

Notre avis : Le dernier film des Frères est un  western noir et violent mais il s’envase un peu dans un récit lent et tortueux. Dommage car certaines scènes ont le souffle épique des meilleurs films du genre. D’autant que les acteurs sont géniaux. Tommy Lee Jones, Javier Badem et Josh Brolin jouent au chat et à la souris à travers les étendues sauvages et les motels miteux.

Notre note :15/20

Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 7.0/10 (1 vote cast)

Tags : , , ,