La séquence du spectateur

18376618Voici sans doute le plus mythique duel de l’histoire du western; celui tiré du chef d’oeuvre de Sergio Léone « Il était une fois dans l’Ouest. » Longs plans séquences, gros plans, et musique inoubliable, viennent renforcer l’intensité de la scène… Un régal !Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.2/10 (6 votes cast)

Parodie

345565_105_p_tnOn revient sur le film « La classe américaine » , l’enquéte sur la mort tragique de George Abitbol, l’homme le plus classe du monde. C’est toujours aussi bien fait et à voir d’urgence si vous ne connaissez pas; on passe  vraiment un bon moment…Une devinette pour le premier extrait! et sur le deuxième, on se rend compte qu’il n’était pas aussi classe que ça !Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube
VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 7.7/10 (3 votes cast)

La séquence du spectateur

Cette semaine un morceau choisi de l’excellent film de Sergio Leone « Le bon, la brute et le truand » la scéne courte mais culte du cimetière entre Tuco (Elie Wallach) et blondin (Clint Eastwood ). Sergio Leone démythifie le western et nous livre ce bijou de western drole, violent, à la bande son inoubliable, un grand moment de cinema .Image de prévisualisation YouTube

En prime, la bande annonce d’époque lors de sa sortie en salle en 1968.(Appréciez la musique et le bruit si particulier des coups de feu)Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.0/10 (5 votes cast)

The assassination of Jesse James

Synopsis: Jesse James fut l’une des premières superstars américaines. On a écrit d’innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits… avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu’il terrorisa et les familles de ceux qu’il tua ne virent en lui qu’un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs.
Homme du sud, ancien guérillero, Jesse aurait agi au nom d’une cause, noble et tragique : se venger de l’Union qui avait gâché sa vie avant de le marquer dans son corps. Ses concitoyens, de plus en plus urbanisés, de plus en plus coincés et réduits à une vie d’une désolante banalité, voyaient en lui le dernier des aventuriers. Un mythe vivant…(allocine)

 
Notre avis: On s’en faisait tout un plat, un western enfin, avec Brad Pitt en plus(excellent acteur s’il en est!) sur une des légende de L’Ouest: le célèbre gangster Jesse James, bref que du bonheur à premiére vue. Et pourtant on est déçu, je m’explique, mème si la reconstitution historique est d’ une grande finesse, qu’on ne peut nier la qualité de la photo (décors splendides en clair obscur) et de certaines prises de vues empreintes de poésie, que les acteurs sont impéccables,  le film manque cruellement de rythme et en devient quelque peu hypnotisant voir léthargique, bon passe encore. Mais surtout, plus grave il écorche le mythe de notre enfance du brave cow-boy loyal et courageux pour le rabaisser (et c’est surement plus proche de la réalité) au rang d’hommes illétrés voir benets,alcooliques et laches. Au final un  film maitrisé esthetiquement avec de sordides antihéros mais qui a du mal à nous entrainer dans son sillage de violence.

Notre note: 11.5/20  A real poooor lonesome cowboy…

Image de prévisualisation YouTube
VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 6.7/10 (3 votes cast)

Parodie

Encore un extrait du  » Grand détournement  » avec un Charles Bronson en Géronimo et un flegmmatique Henri Fonda. L’enquéte continue sur l’homme le plus classe du monde.Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 9.0/10 (3 votes cast)

Avant première « Appaloosa »

Enfin un petit western à se mettre sous la dent « Appaloosa » avec Ed Harris et Vigo Morgensen alias Aragorn, prochainement en salle.Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Notre top catégorie

L’idée et de vous proposer chaque mois une top liste de films  non exhaustive , par catégorie.Le blog étant plutot réservé a des films récents , ce top 10 aurait pour but de vous faire découvrir ou vous inciter à voir certains films qui a NOUS,  nous ont plu.J’espère avoir été assez clair ..

Pour débuter pour le mois de SEPTEMBRE VOICI NOTRE TOP 10 WESTERN :

 

donc on recapitule :

1-« Il était une fois dans l »Ouest  » S.Leone 1969.2-« Rio bravo » -H.Hawks 1959.3– » Le bon la brute et le truand « -S.Leone 1966.4 – » Open Range « -K.costner 2004 .5– » L’homme qui tua Liberty Valance « -J.Ford 1961.6-« Impitoyable « -C.Eastwood 1992. 7– » L’homme des vallées perdues « -G.Stevens 1953. 8– » Le train sifflera 3 fois « -F.Zinnemann 1952. 9 – » L’homme aux colts d’or  » -E.Dmytryk 1959. 10 -« Wyatt Earp « -L.Kasdan 1994.

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 6.3/10 (3 votes cast)