The Dark Knight Rises

Synopsis : Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S’accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l’arsenal de lois répressif initié par Dent. Mais c’est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l’arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l’exil qu’il s’est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n’est peut-être plus de taille à affronter Bane.

Mon humble avis : Le scénario n’est pas très captivant et comporte quelques incohérences. Certaines situations et quelques scènes d’action s’enchaînent parfois d’une étrange manière, avec des raccourcis quelquefois trop hâtifs. Les combats ne sont pas toujours à la hauteur de ce à quoi on pourrait s’attendre de la part de personnages supposés avoir suivi une certaine formation (décrite dans l’histoire). Le fait que le film s’intéresse beaucoup aux tourments de Bruce Wayne me plait, mais ce côté n’est pas exploité correctement. Au final, je ne me suis pas ennuyé, mais je suis un peu déçu, et je préfère infiniment le premier film de cette trilogie (Batman Begins).

 Image de prévisualisation YouTube

VN:F [1.9.22_1171]
Un petit vote si ce billet vous a plu :
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Aucun tag pour cet article.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Nom : (Required)

eMail: (Required)

Website:

Commentaire :